Ruby Tatterton
Fondatrice
avatar
♦ Messages : 346
♦ Date d'inscription : 20/11/2016
♦Age : 23
Sam 7 Jan 2017 - 12:49
Ruby Tatterton

Âge 24 ans
Date et lieu de naissance Née le 10 Décembre 1992 à Lavandia
Origines Lavandia, Louisiane, USA
Nationalité Américaine
Statut matrimonial Amoureuse
Orientation sexuelle Hétérosexuelle
Métier Artiste peintre, vend ses peintures
Situation financière Ruby a passé toute son enfance en étant bien plus proche de la pauvreté que de la richesse. Depuis quelques mois, depuis qu'elle a commencé à vendre ses créations, elle a un peu plus de moyens mais son souhait n'est aucunement de vivre dans l'opulence mais de rester simple et non aveuglée par l'argent.
Groupe It's my Bayou/ It's my town
Feat Avatar Rose Leslie
Physique
Ruby est une jeune femme aux longs cheveux roux raides mais qui ont cependant tendance à onduler un peu après se les avoir lavés. Il arrive qu'elle les attache de temps en temps en queue de cheval mais cela reste assez rare car elle préfère les avoir détachés. Quant aux chignons, elle déteste cela, ce n'est pas du tout son genre. Ses yeux sont de couleur bleus, virant un peu au vert selon l'éclairage, ils sont en forme d'amande. Elle est plutôt mignonne mais ne cherche aucunement à en tirer profit ni à aguicher les hommes. Ruby est de taille normale pour quelqu'un de sa génération. Au niveau de sa corpulence, elle est assez mince mais pas maigre, elle pèse en effet 52 kg. Son visage est plutôt de forme ovale et elle est de nature plutôt gaie. Mais bien sûr, il peut tout à fait arriver que ses expressions changent et que des traces de tristesse apparaissent sur son visage.
Caractère, goûts, secrets, anecotes
๑ Ruby n'a pas du tout eu une enfance facile  financièrement mais ce n'est pas pour autant qu'elle a été malheureuse, bien au contraire. ๑ Elle a toujours désiré se sortir de cette situation sans pour autant devenir imbue d'elle-même et grossière. ๑ Elle n'aime pas dépendre des autres. ๑ Ruby n'est pas du tout quelqu'un qui se laisse marcher sur les pieds, c'est une personne franche et qui va dire ce qu'elle pense, en tâchant d'être le plus diplomate possible. ๑ C'est une personne qui sait ce qu'elle veut, mais qui peut être intimidée dans certaines situations, notamment quand son fiancé lui offre un cadeau. ๑ Elle adore les enfants et souhaite fonder sa propre famille avec son fiancé. ๑ C'est une personne qui a un bon tempérament, qui est sociable et qui ne regarde aucunement les gens de haut. ๑ Elle a un très bon fond et aime rendre service aux autres, ceux qui sont dans le besoin car elle sait ce que c'est que de ne pas forcément avoir ce qu'on désire. ๑ C'est quelqu'un de simple, et qui désire le rester. ๑ Elle n'aime pas se prendre la tête avec les gens.
Histoire
Ruby a toujours vécu dans le bayou, dans cette ville-même. Elle y est née, elle y a passé toute son enfance et ne compte pas en partir de si tôt. Jusqu'à ses 23 ans, elle n'en était jamais sortie.

Il faut savoir que Ruby, outre le fait qu'elle a toujours vécu ici, n'a cependant pas eu une enfance facile. En effet, elle n'a jamais connu ses parents avant l'âge de 23 ans mais ça ne l'a pas empêché d'être heureuse malgré tout et de vivre une belle enfance au sein du bayou, bien qu'étant de nature assez pauvre. Ruby a en fait élevé par une famille assez riche du bayou ayant une entreprise pétrolière dans le coin, la famille Casey. On pourrait donc penser qu'elle avait tout ce qu'elle désirait au sein de cette famille mais non pas du tout car Ruby était en fait un peu considérée comme Cendrillon, c'est à dire qu'elle devait faire le ménage, repriser le linge abîmé, être leur cuisinière à préparer notamment la Jambalaya, plat local, et plein d'autres tâches ménagères et cela dès qu'elle eut 8 ans à peine... Mais elle ne s'est jamais rebellée, non par peur ou parce qu'elle n'en avait pas le caractère mais simplement parce que ce n'était pas son genre, parce qu'elle estimait peut-être quelque part qu'elle devait en passer par là pour tâcher d'être heureuse plus tard ? Elle faisait contre mauvaise fortune bon cœur en fait.

Ce qui aidait aussi la jeune fille à tenir alors dans ce qu'elle devait accomplir, c'était non seulement ses courts moments de loisirs qu'on lui accordait et qu'elle passait dans sa petite chambre mansardée sous les toits où à peine un lit et une petite penderie et deux étagères étaient en place, vu la petitesse de la pièce. Ce peu de temps libre qu'elle avait, elle le passait à lire, mais aussi à peindre des paysages du bayou avec le peu de moyens qu'elle avait.  Et parfois, elle passait aussi ces rares moments sans tâches ménagères avec l'enfant de la famille qui l'avait recueilli chez eux, Liam. Il avait 2 ans de plus qu'elle et au fur et à mesure des années, tous deux commencèrent de ressentir des sentiments l'un pour l'autre, sans se les dire pourtant, sans qu'ils se passe rien entre eux non plus. Les années passèrent ainsi, Liam et Ruby devenant de plus en plus proches

Mais un jour, alors que Ruby avait 23 ans et quelques mois, tout ce petit monde qu'elle s'était constituée autour d'elle s'écroula du jour au lendemain. En effet, ce jour-là, alors qu'elle remontait dans sa chambre après avoir fini ses tâches de la journée (toujours la même que dans son enfance, il ne faut donc pas être difficile pour appeler cela une chambre), il était environ 21h30, elle avait à peine mangé tellement elle avait été occupée, elle entendit Monsieur et Madame Casey discuter dans leur chambre alors que Ruby passait devant pour s'apprêter à monter dans sa mansarde.

- Tu ne crois pas qu'il faudrait leur dire la vérité à tous les deux, à Liam et à Ruby ? Enfin surtout à elle qui aguiche notre fils tant qu'elle le peut, cette souillon ! Tu sais combien j'aurais aimé éviter qu'elle vienne vivre sous notre toit ! Tout ça est ta faute, aussi !

Ruby n'en put plus, elle ne voulait plus en entendre pour ce soir. Et c'était pas vrai, elle ne faisait en aucun cas du charme à Liam. Que signifiaient ces paroles ? Qu'avait voulu dire Monsieur et Madame Casey par dire la vérité ? Elle monta aussi rapidement qu'elle le put l'échelle de corde menant à sa mansarde et une fois en haut, à peine sur son lit, elle éclata en sanglots et ne s'endormit qu'au petit matin. Elle se réveilla pourtant à l'heure pour faire ses tâches ménagères et heureusement pour elle car Madame Casey l'attendait dans la cuisine, l'air encore plus renfrogné que certains autres matins.

- Souillon assieds-toi ! Il faut qu'on parle !

Ruby, peu habituée à être autorisée à s'asseoir devant celle qui l'avait élevé, n'osa pas le faire mais Madame Casey, d'un geste, lui intima de s'asseoir. La jeune femme le fit donc et n'attendit qu'un instant avant que la maîtresse de maison prenne la parole.

- Bien ! J'aurais aimé que ce soit mon mari qui prenne la parole pour te dire cela, ca aurait été son rôle après tout ! Mais non ! C'est encore à moi de tout faire dans cette maison, comme d'habitude !

Là, si Ruby n'avait pas eu peur que Madame Casey se taise, elle lui aurait dit que c'était pas vrai, que c'était au contraire elle, Ruby, qui faisait tout dans la maison. Mais si la jeune fille voulait entendre ce que Madame Casey avait à lui dire, Ruby se devait de ne rien dire et attendit donc la suite.

- Je tiens à te dire cela avant que Liam se lève. Il ne doit pas savoir cela : quand son père était jeune et au tout début de notre mariage à tous les deux il a fait ce qu'on pourrait appeler une erreur de jeunesse avec ta mère Rose. Il est né de cela Liam, de cette "union" d'une fois entre son père et ta mère. Ta mère est morte en te donnant le jour, ton père est à la Nouvelle-Orléans, il s'appelle Frédéric Roussel.

Tout ça en était trop pour Ruby qui se leva, éclata en sanglots et dit :

- Ce n'est pas vrai, vous mentez comme vous respirez !

Et elle s'enfuit de la cuisine en courant, n'écoutant plus Madame Casey qui la traitait encore de souillon très certainement et autres. Ruby sortit de la maison et se mit à courir, courir jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus et s'arrêta, épuisée dans un petit coin à l'abri des regards, avec une superbe vue sur le bayou où elle venait souvent avec Liam discuter. Ce fut d'ailleurs lui qui la retrouva bien plus tard ici.


- Hé ben Ruby ! Que s'est-il passé ? Ma mère m'a dit que tu t'étais rebellée ce matin pour ne pas faire tes tâches ménagères et que tu t'étais ensuite enfuie en larmes !

Ruby n'en revenait pas de qu'elle venait d'entendre de Liam. Ainsi, sa mère lui avait menti ? Enfin non, ce n'était plus sa mère vu que Ruby et Liam avaient en fait la même mère. Car au fond d'elle, Ruby savait que Madame Casey lui avait dit la vérité car pourquoi aurait-elle inventé cette histoire qui était pourtant à dormir debout ? Et là, l'espace d'un instant, Ruby eut envie de tout raconter à Liam mais elle ne le devait pas, même si elle n'avait rien promis et qu'elle en avait envie.

- Ho Liam ! Si tu savais !

Liam s'était installé à côté d'elle et Ruby s'appuya contre son épaule et éclata à nouveau en sanglots.

- Raconte-moi Ruby ! Je n'aime pas te voir malheureuse, tu le sais !

Et Ruby décida de parler, de dire une partie de ce que lui avait raconté Madame Casey, pas la partie concernant Liam.

- Liam, ta mère a été horrible avec moi, elle m'a révélé que ma mère était morte en me donnant le jour, que mon père vit à la Nouvelle-Orléans. Liam je vais partir d'ici, voir si mon père veut de moi dans sa vie. Je n'en plus d'être traitée comme une femme de ménage par quelqu'un avec qui je n'ai aucun lien familial.

Liam la serra contre lui amicalement, l'ayant écouté attentivement. Puis il prit la parole pour la dissuader de partir car il l'aimait...beaucoup ! Ruby savait qu'il avait rajouté le "beaucoup" pour faire passer ça comme étant amical mais au ton qu'il venait d'employer, elle savait que là, Liam venait de révéler ses sentiments pour elle enfouis jusque là.

- Merci Liam ! C'est gentil, je t'apprécie aussi beaucoup ! Mais je vais partir, faire ma vie ailleurs désormais ! C'est ce que ta mère aurait voulu bien avant, elle ne m'aime pas, elle ne peut pas me voir ! Oublie-moi ! Il ne peut rien se passer entre nous ! Si je repasse par là, je viendrai te dire "Bonjour" !

Ruby ne voulait vraiment laisser aucun espoir à Liam qu'elle savait être désormais son demi-frère. Ils devaient tous deux s'oublier. Elle, elle y arriverait, elle n'avait pas le choix, oublier ses sentiments naissants envers lui. Ce serait peut-être plus difficile pour Liam qui lui, ne savait pas la vérité pour lui donner cette volonté d'oublier Ruby.

Tous deux entrèrent à la maison des Casey ensemble où Madame Casey semblait les attendre et Ruby lui jeta un regard comme d'un air de dire "je ne lui ai rien dit". Enfin si elle avait dit certaines choses à Liam mais elle savait que la seule chose que Madame Casey tenait à ce que son fils sache pas, c'est qu'elle n'était pas sa vraie mère à lui.

Quelques jours plus tard, avec le peu d'économies qu'elle avait, ayant vendu quelques-unes de ses toiles à des gens du bayou, Ruby quitta le domicile des Casey en prenant le bus pour aller à la Nouvelle-Orléans.

Arrivée à la Nouvelle-Orléans, elle n'avait aucune idée de l'endroit où se rendre. Certes, elle savait que son père y habitait, elle savait son Prénom et son Nom de famille dits par Madame Casey mais comment le trouver ? La Nouvelle-Orléans était une ville si grande, enfin pour Ruby habituée à la vie dans le bayou et dans sa petite ville en tout cas ! Bien sûr, elle ne connaissait personne ici, c'était la première fois qu'elle y mettait les pieds. Elle était encore dans la gare routière avec le peu de bagages qu'elle avait pris, se demandant ce qu'elle allait faire et où dormir ce soir quand quelqu'un la bouscula et s'excusa aussitôt. Ruby dit qu'il n'y avait pas de mal et alors que l'homme filait, elle l'aborda.

- Je...Excusez-moi, pourriez-vous me dire comment je peux trouver quelqu'un qui habite en ville ?

L'homme qui semblait être un peu plus âgé que Ruby se mit à sourire et prit la parole, le petit sourire en coin

- Houla ! Ca se voit que vous n'êtes pas d'ici, non seulement à votre accent mais au fait d'aborder ainsi quelqu'un que vous ne connaissez pas ! Vous cherchez qui ? On ne sait jamais, le hasard peut faire que je connais cette personne !

Ruby hésita à dire le nom de celui qui était apparemment son père, alors qu'elle ne savait rien de lui, rien de ce jeune homme qu'elle venait d'aborder. Que faire ? A qui d'autre s'adresser ?

- Il s'agit de Monsieur Roussel, Frédéric.

Le jeune homme se mit à éclater de rire un instant et expliqua ensuite son attitude en disant que Roussel était un nom de famille très courant en Louisiane, et le prénom Frédéric pareil. Quant à un Frédéric Roussel, il n'en connaissait point. Il s'excusa de ne pouvoir rendre service à Ruby, lui conseilla de s'adresser pourquoi pas au Commissariat de police par exemple et en faisant un dernier sourire à Ruby, il fila puis se ravisant subitement, il fit demi tour et griffonna rapidement Jefferson et son numéro de téléphone sur un bout de papier et en lui tendant celui-ci, il dit :

- On sait jamais, n'hésitez pas en cas de besoin !

Et avant que Ruby n'ait pu dire au revoir, il s'en alla. Ruby décida de suivre les conseils du jeune homme sans savoir s'il s'était foutu d'elle ou non en lui disant de se rendre au Commissariat. Mais où était le Commissariat ? Elle se rendit à l'accueil de la gare routière et posa la question où on lui dit qu'il se situait quelques rues plus loin. Ruby s'y rendit donc, se demandant si les policiers allaient pouvoir l'aider. Une fois sur place, elle s'adressa au policier à l'accueil, demandant une nouvelle fois où elle pouvait trouver quelqu'un dans la ville. En réponse, ce fut une question qui attendit Ruby car en effet, on lui demanda ce qu'elle lui voulait à cette personne recherchée. Que dire ? La vérité : "C'est mon père mais il ne m'a jamais vu" ? Ça paraîtrait bizarre non ? Vint alors à l'esprit de Ruby quelque chose qui tenait la route et qui n'était pas si loin que ça de la vérité :

- Je voudrais savoir si je dois porter plainte ou pas contre quelque chose qui m'est arrivé.

Ce qui n'était pas tout à fait faux car en effet, Ruby se demandait malgré tout si elle devait porter plainte ou pas contre la famille Casey mais cela dit, rien à voir entre ça et le fait qu'elle recherchait quelqu'un. Mais visiblement ce qu'elle dit eut son petit effet car le policier de l'accueil lui dit que son histoire semblait bien compliquée et qu'il allait la mettre en relation avec le Commissaire de Police. Ruby s'assit donc en attendant qu'il arrive et bientôt, un homme d'environ 40 ans arriva, semblant étonné de la voir mais il se contenta de dire de la suivre.

Quelques instants plus tard, Ruby était dans le bureau du Commissaire et celui-ci prit la parole :

- Hé ben ! Que désirez-vous, Mademoiselle ?

- Je...Êtes-vous Frédéric Roussel par hasard ?

Le Commissaire s'avéra être étonné par cette question spontanée de la jeune femme.

- Oui c'est bien moi mais voulez-vous bien m'expliquer ce qu'il se passe s'il vous plaît ?

Ruby espérait qu'elle ne faisait pas fausse route, qu'elle avait bel et bien en face d'elle son père dont elle avait appris l'existence, le Prénom et le Nom il y a quelques jours à peine.

- Je m'appelle Ruby Tatterton. Je viens du bayou, j'ai toujours vécu là-bas, dans la famille Casey sans connaître mon père ni ma mère. J'ai appris il y a quelques jours à peine que ma mère était morte en me donnant le jour et que mon père vivait ici à la Nouvelle-Orléans.

Elle venait de tout raconter d'une traite, ayant peur de ne plus arriver ensuite car elle avait peur, se retrouvant pour la première fois face à son père et découvrant qu'il était en plus Policier.

- Je commence à comprendre. Ainsi, Rose est morte en couches ? Quand tu es née, je voulais rester auprès de toi et de ta mère mais cette famille Casey s'est imposée et moyennant une grosse somme d'argent et un très bon avocat, ils m'ont interdit de te revoir alors que j'étais ton père. Je savais que Rose était plus que mal en point, malade, voire très malade mais je ne savais pas que....qu'elle n'était plus de ce monde peu de temps après. Je suis parti, te laissant dans cette famille Casey, n'en ayant pas le choix. Je ne sais pas pourquoi ils ont agi comme ça envers moi, ton père.

Frédéric eut les larmes aux yeux en disant ça et il en était de même pour Ruby, chargée par l'émotion. Tous deux discutèrent encore un bon moment. Frédéric finit par demander donc à Ruby où elle comptait aller maintenant.

- Je ne sais pas ! Je me suis enfuie du bayou, je servais de femme de ménage voire bien pire à la famille qui m'a recueilli, je me suis enfuie en apprenant que j'avais mon père toujours en vie, et...

Elle s'interrompit, fondant en larmes. Dire la suite ou pas à cet inconnu qu'était son père ? Puis les paroles sortirent toutes seules de sa bouche et Ruby révéla donc la suite :  qu'elle avait aussi appris qu'elle avait un demi-frère de deux ans de plus qu'elle : Liam, car Rose avait eu une relation avec Monsieur Casey. Ruby rajouta aussi que Liam et elle étaient en train de tomber petit à petit amoureux l'un de l'autre avant cela et que Ruby avait préféré fuir plutôt que de faire souffrir Liam à qui elle n'avait pas dit qu'ils étaient demi-frère et demi-soeur.

A la suite du récit de Ruby, Frédéric se leva et vint serrer sa fille contre lui tout en lui disant qu'il n'avait pas refait sa vie de son côté, et qu'elle pouvait rester ici à la Nouvelle Orléans autant qu'elle le voudrait.

Ruby passa la fin de la journée au Commissariat, ne sachant pas où aller et alla ensuite avec son père là où il vivait.

Ruby resta un mois environ à la Nouvelle-Orléans, se sentant plus ou moins bien avec son père, mais au fond d'elle, le bayou lui manquait. Heureusement, elle avait son art, sa peinture qui lui permettait de s'évader un peu. Mais le bayou lui manquait de plus en plus. Elle décida de partir, ce qu'elle fit après être passée dire au revoir à son père, au Commissariat, lui disant qu'elle reviendrait de temps en temps.

Une fois à la gare routière mais pour retourner au bayou cette fois, alors qu'elle allait acheter son billet de train, dans la poche de sa veste, Ruby tomba sur le numéro de téléphone griffonné par le jeune homme qu'elle avait rencontré à l'aller. Ruby l'avait complètement oublié avec toutes ces émotions et en arrivant ici, elle pensait ne jamais le recontacter, d'autant plus qu'elle n'avait pas de téléphone portable en débarquant dans cette grande ville et qu'elle ne savait pas où aller. Mais son père lui avait offert un téléphone portable comme cadeau de Bienvenue. Et là, comme il avait été gentil avec elle quand elle arriva ici, elle décida de lui dire un petit mot, elle prit son téléphone et écrivit un sms à ce fameux Jefferson :

Bonjour, c'est Ruby, c'est moi qui vous ai parlé le jour où je débarquais du bayou. J'ai vu Frédéric Roussel (mon vrai père) mais la vie en ville n'est pas faite pour moi. Je retourne chez moi. Ruby.

Elle vit que le message avait été reçu avec l'accusé de réception, elle rangea son téléphone, prit son billet de bus, ne s'attendant pas du tout à recevoir une réponse de ce fameux Jeffersson. Le bus fut bientôt là, elle y monta dedans et fila droit au bayou. Une fois sur place, il était bien sûr hors de question pour elle de retourner chez les Casey. Au bord du bayou, plein de cabanes le bordaient, il y avait aussi le Camping où il était possible de louer un mobil-home, elle préféra se rendre au camping. Ce serait un peu plus cher mais un peu plus sécurisé que dans une cabane. Ce n'était pas les créatures du Marais qui faisaient peur à Ruby, pas du tout mais plutôt une éventuelle rencontre indésirable. Elle loua donc un mobil-home une fois au camping et comptait continuer de vendre quelques toiles pour financer la location. C'est alors qu'en regardant son téléphone, elle vit qu'il y avait un sms. Elle avait peu de contacts dedans encore, et vit que c'était Jefferson, il lui disait que c'était dommage mais qu'il comprenait et la remerciait de l'avoir prévenu. C'était tout !

Plusieurs mois passèrent, Ruby se mit à aller peindre souvent dans le petit coin qu'elle aimait particulièrement avec Liam et le hasard fit qu'un jour, tous deux s'y retrouvèrent. Liam fut content de la retrouver, content qu'elle soit là mais ce n'était désormais plus pareil entre eux deux car Ruby savait la vérité et visiblement lui non, toujours pas. L'aimait-il toujours ? Aucune idée et Ruby ne préférait pas savoir. Ils passèrent un moment ensemble puis il fut temps pour Liam de rentrer chez lui. Ruby resta encore un peu là et en rentrant au Camping, quelle ne fut pas sa surprise de voir Jefferson devant son mobil-home.

- Bonjour ! Mais je.... que faites-vous là ? Comment avez-vous su ?

Il se mit à éclater de rire.

- Si vous voulez, je repars. Je passais dans le coin, je me suis dit que j'allais vous faire un petit coucou, en souvenir d'une rencontre hasardeuse dans une gare routière. Et trouvant le coin magnifique, je me suis dit que j'allais y passer quelques jours, j'ai loué un mobil-home et en cherchant le mien, je suis tombée sur celui-ci où j'ai vu Ruby Tatterton écrit sur la porte d'entrée.

Ruby se mit à sourire, quelque chose lui disait que Jefferson était venu là exprès pour la revoir mais elle pouvait se tromper. Tous deux passèrent donc quelques jours ensemble, apprenant à se connaître. Quand Jefferson dut repartir pour la ville, le départ fut dur pour tous les deux même s'ils ne s'était rien passé. Au fil des mois qui passèrent, ils se revirent tous les week-end ou presque, devenant de plus en plus proches l'un de l'autre, s'avouant enfin leurs sentiments il y a peu de temps maintenant. Se voir tous les week-end commence à être difficile ? Vont-ils finir par se mettre officiellement en couple et où ? A la Nouvelle-Orléans ou ici à Lavandia ?

Derrière l'écran

Pseudo Maelys
Âge Plus de 30 ans
Fréquence de connexion Tous les jours
Comment as-tu connu le forum ? J'en suis la fondatrice
Scénario (si scénarion préciser de qui) ou personnage inventé ? Inventé
Avatar

Code:
<div class="nom-kit"><b>Rose Leslie</b> - Ruby Tatterton</div>
   
Revenir en haut Aller en bas
Ruby Tatterton
Fondatrice
avatar
♦ Messages : 346
♦ Date d'inscription : 20/11/2016
♦Age : 23
Mar 28 Mar 2017 - 11:55
Je viens de modifier certaines choses dans l'histoire de Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement
» Ruby Caldwell - Oh God, this uniform is too short!
» Message de Ruby Caldwell
» ECSTATIC RUBY ◮

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roseview. Secrets will be revealed :: Arrivée en Ville :: Présentations :: • Citoyens Validés-
Sauter vers: